La Mondiola commence joyeusement. Camille, aidée de sa fille Lolie, organise une soirée pour le 50e anniversaire de son chambreur Antonio. Au moment où la fête commence, une inconnue se présente, sous prétexte d’avoir vu son adresse en rêve. Ouvrant le sac de la visiteuse, Camille découvre des objets évoquant la présence de son défunt mari, cinéaste aventurer et buveur, activiste de la démesure affublé d’un magnétisme ensorceleur. Les spectateurs sont alors plongés peu à peu dans une atmosphère surréelle.

 

IDÉATION : XIMENA FERRER

CONSEI: À LA DRAMATURGIE : PAUL LEFEBVRE (CEAD)

MISE EN SCÈNE : JULIE VINCENT

INTERPRÉTATION : LILIANE BOUCHER + STÉPHANIE B. DUMONT + XIMENA FERRER + OMAR ALEXIS RAMOS + SANDRA WONG

ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE ET RÉGIE : MARIE-HÉLÈNE GRISÉ

SCÉNOGRAPHIE (DÉCOR) : LIVIA MAGNANI

MUSIQUE : MICHEL SMITH + SANDRA WONG

VIDÉOS ET PHOTOS : RODOLPHE ST-ARNEAULT

DIRECTION DE PRODUCTION ET SURTITRAGE : PHILIPPE CHEVALIER

DURÉE : 70 MINUTES