Sa mère a perdu l’appétit pour la vie. Il voudrait souffler les nuages noirs dans ses yeux et rallumer le soleil. Mais à sept ans, ce n’est pas si simple. Il a une idée : composer une liste. Une liste de tout ce qui donne envie de vivre :

  1. La crème glacée ;
  2. Les films de kung-fu ;
  3. La couleur jaune ;
  4. Rire tellement fort que le lait te sort par le nez.

Il poursuit cette liste jusqu’à l’âge adulte. Bien plus qu’une gigantesque pile de papiers – post-it, morceaux de boîtes de Kleenex découpés à la va-vite –, cette accumulation d’idées témoigne de ces éclats de vie remplis d’espoir qui donnent du sens à l’existence. Dans Extras et ordinaires, un homme vous raconte avec sensibilité, humour et délicatesse comment il a grandi aux côtés d’une mère dépressive.

 

TEXTE : DUNCAN MACMILLAN

TRADUSCTION : JOËLLE BOND

MISE EN SCÈNE : MARYSE LAPIERRE

INTERPRÉTATION : JONATHAN GAGNON

ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE ET RÉGIE : GABRIELLE ARSENAULT

CONCEPTION : GABRIELLE ARSENAULT ET KEVIN DUBOIS

GRAPHISME: ÉMILIE LAPIERRE-PINTAL

DURÉE : 75 MINUTES