Tarifs
Prix unique
10 $
Date Salle  
13 novembre 2019 - 17 h
Studio D (Centre d'art Diane-Dufresne) Achetez vos billets

Fort de 12 années de tournées au Québec et à travers toute l’Europe, le Benoit Paradis Trio tient bon le cap. Il livrera son quatrième disque intitulé Quintessence du cool le 2 novembre prochain. King Couine, premier extrait de ce nouveau long-jeu, donne le ton: de la poésie brute sur musique élégante.

Déprime du célibataire, litanie du quêteux, problèmes d’égo, de téléphone ou de jeu, accident, cancer foudroyant… À des textes-images sensibles et décalés, le trio flanque des compositions aux ambiances contrastées où s’imposent avec grandeur le piano précis et lumineux de Chantale Morin, la contrebasse groovante de Benoît Coulombe et les percussions-trombone-trompette-guitarefolie de Benoit Paradis.

Benoit Paradis est un multi-instrumentiste et auteur-compositeur-interprète montréalais. Il a collaboré ces dernières années avec plusieurs projets québécois reconnus, tels que Bernard Adamus, Josianne Paradis, Patrice Michaud, Dany Placard, Canailles, Les Trois Accords, Tricot Machine, la ligue d’improvisation musicale de Montréal, pour ne nommer que ceux-ci, en plus de mener un projet ‘solo’ avec le Benoit Paradis Trio.

Fuyant le conservatoire de musique, où il étudiait le trombone, Benoit Paradis a frayé du côté du théâtre en faisant quelques stages et contrats divers, entre autres avec le TNM et DynamOthéâtre, pour revenir à la musique via la chanson. Il a gagné le prix interprète a Petite-Vallée en 2004, puis récipiendaire d’une bourse du CALQ en 2006, il a monté le premier spectacle du Benoit Paradis Trio. En résulte un album intitulé «Lâche pas la patate» en mai 2009. Depuis, le groupe a beaucoup voyagé au Québec comme en Europe, cumulant les belles critiques. S’est ensuivi le EP «Le 4 Tounes» en février 2013, en attendant la sortie officielle de l’album «T’as-tu toute?», en février 2015, avec l’équipe d’Ambiances Ambiguës.