Théâtre du Coin | CÉGEP RÉGIONAL DE LANAUDIÈRE À L’ASSOMPTION

Durée | 80 minutes

 

Pièce composée de tableaux – Version studio

Dans une fête à la fois tendre et polissonne, organisée par une jeune génération qui n’a pas grandi avec Sol et Gobelet, l’équipe d’ExLibris célèbre la parole et l’écriture de Marc Favreau. En fouillant les textes riches de sens et de drôlerie du créateur de Sol, ExLibris s’acoquine à des auteurs invités pour poursuivre l’art du maniement de la langue vers de nouveaux territoires. L’Enfance de l’art, c’est autant le plaisir et l’intelligence du verbe que l’étonnante cocasserie des situations. Les candides et les exclus célèbrent la pertinence de leurs propos dans ce coup de chapeau esstradinaire à l’auguste clochard.

ExLibris créait avec succès, il y a deux ans, Et au pire, on se mariera d’après le roman de Sophie Bienvenu. Pour son deuxième opus, la compagnie s’inspire d’une icône de la culture québécoise en se penchant sur l’œuvre de Marc Favreau, comédien, auteur et… bibliothèque.

 

Textes | MARC FAVREAU

Auteurs invités | MARIE-LISE CHOUINARD, ANNIE CLOUTIER, DAVIS LEBLANC, ANNE-MARIE OLIVIER

Mise en scène et adaptation | NICOLAS GENDRON

Interprètes | MAXIME BEAUREGARD-MARTIN, ISABEAU BLANCHE, GABRIEL DAGENAIS, OLIVIA PALACCI

Participation spéciale | CLÉMENCE DESROCHERS, MARCEL SABOURIN

Lumières, assistance à la mise en scène et régie | LETICIA HAMAOUI

Scénographie | JOËLLE ROY

Musique et chansons | MAXIME AUGUSTE

PHOTO | Jean-Philippe Baril Guérard